La NBA célèbre l’année du cheval et développe sa popularité en Chine

La Chine, le terrain de jeu idéal pour le développement de la Ligue de Basket-ball nord-américaine!

nba-logo-nouvel-an-chinoisPour célébrer le nouvel an avec sa large communauté de fans chinois, la NBA a mis en place un programme de diffusion exceptionnel, pendant toute la semaine du 28 janvier au 4 février avec plus de 23 matchs diffusés sur les antennes en Chine. Des manifestations rendant hommage à la culture chinoise ont aussi été organisées, au travers de performances musicales par exemple, avant et après les matchs. Adidas, le sponsor officiel de la NBA, a mis à disposition des équipes un maillot d’échauffement spécial pour l’occasion, rouge (la couleur nationale) avec l’image d’un cheval sur le devant, représentant ainsi le passage dans l’année du cheval. Enfin, la NBA a également investi les médias sociaux chinois avec de nombreuses animations et concours sur ses comptes Sina Weibo, Tencent et Weixin, ceci afin de se rapprocher toujours plus de ce public (rappelons le, les médias sociaux traditionnels ne sont pas disponibles en Chine).

10 équipes ont participé à ces célébrations : les Houston Rockets bien sûr, équipe de la star sino-américaine Jérémy Lin et de l’ancienne icone Yao Ming, les Miami Heat, les San Antonio Spurs, les Toronto Raptors, les Golden State Warriors, les Brooklyn Nets, les Los Angeles Lakers et Clippers, les Sacramanto Kings et les Washigton Wizzards.

La Chine, un potentiel sans limite pour la NBA

C’est la troisième année consécutive que cette opération est mise en place et le moins que l’on puisse dire, c’est que le succès a globalement toujours été au rendez-vous, avec près de 100 millions de téléspectateurs la première année et une hausse régulière depuis.

Surtout, cette immense opération séduction montre l’intérêt que porte la NBA pour le marché chinois depuis quelques années. En effet, si la NBA a depuis près de 30 ans tenté de démocratiser le basket-ball dans l’empire du milieu, avec dès 1979 un match entre les Washington Bullets et l’équipe nationale local, la NBA a clairement intensifié ses efforts depuis 2004, date du premier match officiel de NBA en Chine, une opération régulièrement renouvelée depuis.

Pour la NBA, développer sa popularité en Chine peut en effet entrainer des bénéfices en faisant exploser sa fan-base et en permettant le développement de partenariats juteux.

nba-chine-demonstration-arts-martiaux

En 2008, c’est la structure NBA China qui a été mise en place pour conduire les activités de la ligue en Chine. Cela a permis la collaboration avec d’importants diffuseurs dont un partenariat signé sur 25 ans avec la China Central Television (CCTV), la principale chaine de télévision chinoise, qui assure une retransmission à grande échelle des matchs. Cette stratégie s’avérant payante, les audiences montrant une augmentation de plus de 20% pour cette saison et les revenus merchandasing en Chine quadruplant sur les 3 dernières années.

Ce succès a également permis à NBA China de conclure des accords avec de grands groupes tels que Bank of China, Legend Holdings, China Merchant Group ou encore la fondation Li Ka Shing, lui assurant plus de 250 millions de dollars depuis 2008. Et la liste continue de grandir avec par exemple le récent réengagement à la hausse de Lenovo. L’impact de ce marché dépasse les frontières chinoises puisqu’on compte aujourd’hui 10 équipes NBA présentent des publicités chinoises dans leurs enceintes.

Pour se rendre compte de l’immensité du potentiel de ce marché, NBA China a aujourd’hui près de 70 millions de fans et de followers (plus que la population française !) sur les réseaux sociaux et la marge de progression reste importante puisqu’on dénombre plus de 200 millions de chinois jouant occasionnellement au basket-ball.

jeremy-lin-nba-chine

S’installer durablement en Chine

D’autres projets importants sont en passe d’être mis en place, dans le but d’installer définitivement la NBA dans le paysage sportif et médiatique Chinois. NBA China a récemment annoncé, conjointement avec la légende du basket chinois Yao Ming (toujours extrêmement présent dans le paysage médiatique chinois), l’ouverture de la première « Yao school » à Pékin. Cette école permettra à des garçons et des filles de plus de 16 ans de bénéficier d’entrainement tous les jours après l’école, sur le principe du « sport-étude » français. Avec également une mission sociale, cette structure fera appel à des coachs reconnus et sera médiatisée une fois par an avec l’organisation d’un camp destiné à l’élite des jeunes joueurs de tout le pays.

Article rédigé par Thibaud André, consultant Chine Daxue Conseil

(Source: http://www.nba.com/2014/news/01/21/nba-chinese-year-tv-coverage / http://usa.chinadaily.com.cn/epaper/2014-02/03/content_17267734.htm)

Et si vous réagissiez ?

La NBA célèbre l'année du cheval et développe sa popularité en Chine

Je m'abonne à la Newsletter !

Rassurez-vous, vos données personnelles ne seront pas partagées.

Vous aimez le sport ?
Recevez par mail du contenu gratuit et exclusif !
Merci !
Nous venons de vous envoyer un mail de remerciement :)
Fermer

Send this to a friend

Bonjour,
je viens de lire un article intéressant : La NBA célèbre l'année du cheval et développe sa popularité en Chine.
Voici le lien : https://www.cdusport.com/nba-chine-celebre-annee-du-cheval-developpement-popularite-10548