Rencontre avec Dimitri Yachvili, l’expert rugby de Betclic.fr

Rencontre avec Dimitri Yachvili, l'expert rugby de Betclic.fr

Qui dit Coupe du monde de rugby, dit sport business. Betclic.fr, le leader des paris sportifs en ligne, a souhaité s’approprier cet événement à sa manière. Pourtant en France, le Football, le Tennis et le Basket représentent 90% des mises de paris sportifs. Alors pourquoi communiquer sur un événement qui touche qu’une petite partie des parieurs ?

Hugo Le Pierres, responsable marketing de Betclic, nous donne une réponse : « Le dernier match de l’équipe de France à généré 8 millions de téléspectateurs sur TF1, en tant qu’acteur du sport nous ne pouvons pas nous permettre de passer à côté. Nous savons que c’est un sport mineur dans les paris sportifs, mais hors coupe du monde. Nous avons voulu réaliser des actions spécifiques qui restent dans la lignée de ce que l’on fait d’habitude ».

Vous devez le savoir, Tony Parker, Marcel Desailly et Sonny Anderson sont les experts Betclic, alors pourquoi ne pas prendre un homme connu dans le rugby ? Leur positionnement est clair : « travailler avec des égéries influentes dans le sport dans le but de personnifier l’offre, avoir quelqu’un sur qui appuyer notre marque ».

Pour trouver l’homme (ou la femme !) de la situation, l’équipe marketing a fait une étude sur une dizaine de personnalités connues dans le rugby. Finalement c’est Dimitri Yachvili qui a répondu à leurs attentes pour « démocratiser le rugby ». Grâce à sa visibilité dans les médias (il est consultant pour beIN Sports) mais aussi sur les réseaux sociaux, Betclic y trouve son compte. « Il arrive à avoir un contact direct sur Twitter sans passer par Betclic, il engage les joueurs de manière naturelle ».

Le leader des paris sportif tente de faire vivre la Coupe du monde à travers son expert, par son image et son expertise : « On ne lui demande pas de juste nous donner son avis sur les matchs. Le rugby c’est un sport compliqué, dans la Yachvili School il aide les parieurs à faire le bon pari » nous confie Hugo Le Pierres.

Résultat : +20% de mises par rapport à 2011 !

La clef du succès c’est lui, double champion de France avec le Biarritz Olympique, champion d’Angleterre, quatre fois vainqueur du Tournoi des 6 Nations et finaliste de la dernière Coupe du Monde. Nous avons pu avoir une interview exclusive avec Dimitri Yachvili.

Dimitri Yachvili, ambassadeur Betclic

Dimitri Yachvili, ambassadeur rugby Betclic

 

Pouvez-vous m‘expliquer votre rôle d’expert rugby auprès de Betclic pour la Coupe du monde ?

Je donne mes pronostics avant chaque journée de Coupe du monde, avec parfois certaines spécificités sur les paris comme « qui va marquer le premier essai », « l’écart de points à la fin du match »… Pour le moment, en toute humilité j’arrive à viser juste et ce n’est pas facile car les bookmakers sont très justes. Il y a quand même une part de chance. En tout cas ça m’éclate de faire ça, je prends du plaisir.

Vous n’aviez quand même pas prédit la victoire du Japon sur l’Afrique du sud et la défaite de l’Angleterre sur le Pays de Galles ?

Non, ni l’un ni l’autre. J’avais prédit une courte victoire anglaise avec peu d’écart de points. Mais c’est quand même une surprise. Peut être pas aussi forte que celle du Japon car l’écart entre les deux équipes était assez conséquent avant la compétition. En tout cas, 39 personnes avaient prédit la victoire du Japon, bravo à eux !

Pensez vous que les parieurs suivent votre avis ?

Je suis là pour ça, il y a une interactivité entre eux et moi sur Twitter. Je me mets à la place d’un parieur je trouve ça plutôt sympa d’être accompagné. Selon moi, c’est plus facile de parier sur du rugby car en général il y a très peu de surprise. Au foot, en Coupe de France il y a toujours le petit qui gagne sur le gros. Au rugby, c’est quand même très souvent l’équipe la plus physique qui l’emporte. J’essaye de leur donner des conseils dans la Yachvili School.

Vous avez évolué en Angleterre à Gloucester. En quoi cette Coupe du monde en Angleterre a t’elle une saveur particulière ?

C’est vrai que c’est une Coupe du monde particulière, j’ai eu la chance d’être à la cérémonie d’ouverture où j’ai senti une ferveur particulière, c’est quand même ce pays qui a inventé ce sport. Il y a donc une grosse pression sur les épaules de l’équipe d’Angleterre. C’est un poids supplémentaire pour eux, et on l’a bien vu ils ne jouent pas encore libérés. Ils ont perdu contre le Pays de Galles à cause de leur orgueil. Le point qui va leur manquer peut être préjudiciable pour la fin de la compétition. C’est une équipe relativement jeune, bonne, régulière mais sans joueurs qui sortent réellement du lot comme l’a été Johnny Wilkinson.

Aucune nation ayant gagné une Coupe du monde n’a perdu en phase de poule… Vous croyez aux stats ou l’Angleterre peut-elle se rattraper ?

Toutes les séries de stats sont faites pour être déjouées. Donc oui ils peuvent encore gagner même si les Anglais ont pris un coup sur la tête. Certains joueurs sont décriés notamment le capitaine, chose qu’on n’avait pas trop entendu ces dernières années. A voir comment ils gèrent cette double pression.

La France sait se sublimer dans les grands rendez-vous, pour le moment rien n’est fou. Il va falloir qu’elle attende d’être en quart pour avoir un coup de pression ?

Oui c’est assez français de créer des exploits quand personne ne nous attend, lorsqu’on est seul contre tous on arrive a trouver cette énergie qui nous permet de nous surpasser. Les français ont du mal à assumer le statut de favori, c’est culturel. L’équipe de France de basket a prouvé cette théorie il y a deux semaines. On préfère être outsider. Je souhaite fortement que l’équipe de France de rugby arrive à se surpasser. Maintenant le capital confiance n’est pas très élevé, il va falloir qu’il se passe quelque chose dans l’équipe.

Pourtant nous avons quand même gagné nos deux derniers matchs…

Oui le contrat est rempli. Pour le moment, on est frustré car le public est très exigeant. Personnellement je préfère qu’on gagne sans la manière plutôt que de bien jouer et perdre. Donc attendons la fin de la compétition pour tirer un bilan.

Quel est votre pronostic pour la finale de cette Coupe du Monde ? Qui sera champion ?

Je vois bien les Blacks conserver leur titre, car au vu de leur saison, des derniers résultats, du groupe qu’ils ont, ils sont au dessus du lot. Après il peut y avoir des rivaux comme l’Australie ou l’Afrique du sud. Coté hémisphère Nord, attention à l’Angleterre si elle se surpasse samedi et l’Irlande aussi, tout le monde oublie cette équipe ! Mais mon favori c’est la Nouvelle-Zélande.

Et vous quel est votre pronostic pour cette finale de Coupe du monde? On attend vos réactions !

 

Et si vous réagissiez ?

Rencontre avec Dimitri Yachvili, l'expert rugby de Betclic.fr

Je m'abonne à la Newsletter !

Rassurez-vous, vos données personnelles ne seront pas partagées.

Vous aimez le sport ?
Recevez par mail du contenu gratuit et exclusif !
Merci !
Nous venons de vous envoyer un mail de remerciement :)
Fermer

Send this to a friend

Bonjour,
je viens de lire un article intéressant : Rencontre avec Dimitri Yachvili, l'expert rugby de Betclic.fr.
Voici le lien : https://www.cdusport.com/interview-dimitri-yachvili-expert-rugby-betclic-21868