Crowdfunding sportif: l’avenir du sport est entre VOS mains!

Malgré la crise économique, la morosité ambiante, le sponsoring sportif se porte plutôt bien ! En Ligue 1, les chiffres en témoignent : + 89 % pour la saison 2013-2014 et + 13 % en 2014-2015. A moindre échelle, le rugby a connu 26,5 % d’augmentation en trois ans. En apparence, rien à signaler donc du côté du financement des clubs. Seul hic, le problème posé par la répartition de ces revenus ; en Ligue 1, par exemple, l’AS Monaco et le PSG cumulent près de 60 % des revenus de sponsoring !

Mais comment les grands (et petits) clubs, les sportifs connus (ou en voie de l’être) parviennent-ils à capter l’attention des mécènes ? Pour les spécialistes, la solution est toute trouvée : le crowdfunding ou financement participatif est LE nouveau sponsoring, LE nouveau mode de financement durable qui fait d’ailleurs son entrée dans le Petit Larousse !

Genèse de l’histoire du crowdfunding

Le saviez-vous ? En 1885, la France offre la Statut de la Liberté aux Etats-Unis…  sans prévoir de socle ! Un journal New-Yorkais fait un appel aux dons : en quelques jours, plus de 100 000 personnes se mobilisent ! 130 ans plus tard, le crowdfunding 2.0 permet de toucher n’importe quel public en un clic. Musique, cinéma, cuisine… Grâce en partie aux réseaux sociaux, des milliards de dollars permettent à tout un chacun de réaliser leurs rêves. A l’instar du candidat Obama. La plateforme leader aux USA, Kickstarter, lui a permis de lever quelque 500 millions de dollars en 2014. Une révolution.

Et en Europe ?

En 2014, trois milliards d’euros ont été collectés en Europe, soit une augmentation de 144 %*, dont 154 millions en France, un chiffre qui a doublé en un an. Ulule et KissKissBankBank sont les deux plateformes leader dans l’hexagone. Dernière sortie en date : le géant américain Kickstaterter s’ouvre pour la première fois aux créateurs français. Leur mission : permettre aux porteurs de projets de trouver des financements via leurs communautés. Un esprit communautaire évidemment présent dans le sport, qu’il soit amateur ou professionnel. Selon le Comité National Olympique et Sportif Français, 40 % des Français sont prêts à donner au moins un euro pour financer l’organisation des JO 2024 à Paris.

[Tweet « #JO2024: 40% des Français sont prêts à donner au moins 1€ pour financer leur organisation »]

Sponsorise.me pour le sport

sponsorise me logo

Sponsorise.me, la start-up qui monte!

C’est la petite entreprise qui monte, qui monte… Sponsorise.me est rapidement devenu le leader du financement participatif dans le sport en France, avant d’ouvrir des bureaux à Londres et aux USA. Son modèle ? S’associer à des partenaires pour permettre aux porteurs de projets, triés sur le volet, d’accroitre leur visibilité, atteindre plus rapidement leur objectif de financement grâce aux coups de pouce des « marques sponsors ». C’est le cas d’Intersport qui a créé le site monprojetsportif.com, de Cofidis pour le cyclisme, de la BNP Paribas pour le tennis, ou de la Société Générale.

Partenaire du rugby depuis 1987, associée à Sponsorise.me, la Société Générale propose un programme de financement participatif pour aider les aficionados à concrétiser leurs projets. Sylvain Marconnet, l’un des barons du ballon ovale qui préside le comité de sélection, promet aux porteurs de projets des avantages de la part de la banque solidaire :

  • Une contribution financière de 10% de l’objectif fixé
  • Une forte visibilité du projet via la communauté Facebook et Twitter de ParAmourduRugby
  • Une contrepartie exceptionnelle pour les projets coup de cœur désigné chaque mois

En somme, cette start-up, c’est :

  • Plus de 3 000 projets reçus
  • 70% de taux moyen de financement
  • 1,6 millions d’euros collectés
  • 22 000 contributeurs

Fort de son succès, Sponsorise.me vient de recevoir le soutien du Groupe Coke, propriétaire de Coca-Cola. En 2012, l’entreprise américaine avait déjà investi dans Spotify, leader du streaming musical. Sponsorise.me devient ainsi la première start-up française à être soutenue par le géant américain dans le cadre d’un partenariat stratégique. A moyen terme, Coca-Cola deviendrait-il un partenaire commercial de Sponsorise.me ? Nul ne le sait, mais il est certain que vous n’échapperez pas plus au financement participatif. Surtout quand on sait que la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de Paris inclut un vaste projet de financement participatif et que Sponsorise.me pourrait bien rafler ce marché… Go Crownd’s Go !

* selon une étude menée par Ernst and Young et la Judge Business School de l’Université de Cambridge.

Pas de commentaires

  1. Pingback: Pablowzz | Pearltrees 20/12/2018

Et si vous réagissiez ?

Crowdfunding sportif: l’avenir du sport est entre VOS mains!

Je m'abonne à la Newsletter !

Rassurez-vous, vos données personnelles ne seront pas partagées.

Vous aimez le sport ?
Recevez par mail du contenu gratuit et exclusif !
Merci !
Nous venons de vous envoyer un mail de remerciement :)
Fermer

Send this to a friend

Bonjour,
je viens de lire un article intéressant : Crowdfunding sportif: l’avenir du sport est entre VOS mains!.
Voici le lien : https://www.cdusport.com/crowdfunding-sportif-avenir-21462