Coupe du Monde féminine de rugby: la France à l’honneur!

Du 1er au 17 août 2014, la coupe du monde de rugby à XV pose ses valises à Paris. Douze équipes féminines vont s’affronter corps et âmes à Marcoussis, le siège de la Fédération Française de Rugby, jusqu’aux demi-finales. Les quatre dernières équipes s’affronteront au stade Jean Bouin pour tenter de décrocher le titre suprême. Quadruple tenante du titre, les All Blacks Women sont favorites mais les jeux sont loin d’être faits. Si vous êtes en vacances à Paris, si vous avez repris le travail mais pas la tête à rester enfermés, alors ne manquez pas le show, unique en son genre. Foncez vers Marcoussis, et communiquez le hashtag #WRWC2014 autour de vous !

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en six éditions, cet événement s’est exporté une seule fois hors des frontières européennes, en Afrique du Sud. A croire que les terres de Rugby féminines sont réellement en Europe. Alors c’est le moment de prouver que la french touch de l’événementiel sportif  existe encore !

Sur les traces du football féminin !

Le sport collectif féminin n’est plus le parent pauvre de la planète sport. Vous êtes de plus en plus nombreux à vous extasier devant les prouesses techniques des footballeuses de l’Olympique Lyonnais et de l’équipe de France. Idem pour les Rugbywomen. Après avoir fini quatrième de la Coupe du monde, le XV de France a gagné la dernière édition du tournoi des VI Nations. Une performance que les filles regroupées autour des cadres, Nathalie Amiel et Christian Galonnier, comptent bien réitérer sur ses terres. Le public sera sans nul doute au rendez-vous et pour cause la Fédération compte 12000 licenciées alors qu’en 1992 elles étaient 500 !  Pierre Camou, le président de la FFR, espère donc contribuer à la « promotion de la pratique féminine du rugby ».  Ah les hommes !

Quelles ambitions pour la ville de Paris ?

Face aux terribles Néo-Zélandaises, quatre des six coupes dans l’armoire, les Bleues doivent impérativement s’appuyer sur le seizième homme, le public chaud-bouillant et fidèle supporter du maillot frappé du coq. Le rebond de la FFR ne s’est pas attendre : si les matchs de poules se déroulent à Marcoussis, une façon de communiquer sur le nid douillet du rugby national, les demies et la finale vont se jouer devant les 40 000 places de la nouvelle pelouse du Stade Français, le club de la capitale à Jean Bouin.  De quoi motiver les Françaises à marquer des essais, et surtout l’histoire du monde de l’ovalie.

Avec le slogan « J’ai deux amours, le Rugby et Paris », la FFR joue sur la côte de popularité des futures championnes et en profite pour rappeler que la capitale du rugby, c’est aussi Paris, quoi qu’en disent les piliers du Sud-Ouest. Pour fêter l’événement, Paris-Plage a revêtu les couleurs de l’Ovalie, le week-end dernier, sur le parvis de l’hôtel de ville : rugby à 5 sur sable, présentation de la statuette de LA Coupe du Monde…

La RATP, transporteur officiel de la compétition, s’engage aussi à offrir aux spectateurs des navettes gratuites afin de les acheminer aux matchs qui se dérouleront à Marcoussis. Une initiative à souligner!

Les actions « Legacy » de la Coupe du Monde

Pour développer et promouvoir le rugby féminin, les douze nations vont participer à des actions « legacy ». Le principe est simple : chaque équipe est accueillie par un département d’Ile de France afin de profiter des infrastructures sportives ou hôtelières, tout en participant à des actions ciblées. Le 7 août prochain, par exemple, l’équipe d’Afrique du Sud va initier tout un chacun au fougueux rebond du ballon ovale, et le 14, aiguiser la curiosité des enfants du centre de loisirs des Ullis.

Le droit des femmes à l’honneur

Najat Vallaud-Belkacem, la Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports soutient à fond le ballon ovale ! Dans une vidéo, elle en profite pour soutenir tous les sports et le droit des femmes.

A noter sur votre agenda : Amnesty International France sera présent le 17 août prochain, au stade Jean Bouin, dans le cadre de sa campagne « Mon corps, mes droits ». Le film auquel a contribué l’artiste japonaise Hikaru Cho sera diffusé sur les écrans géants du stade au cours de la journée.

Retransmission des matchs sur France4 et Eurosport

Pas de panique, pour ceux qui ne pourront pas assister aux matchs,  les matchs seront retransmit sur France 4 avec aux commentaires Matthieu Lartot, accompagné par Estelle Sartini, (ancienne capitaine et demi d’ouverture de l’Equipe de France) et Marie-Alice Yahé (ancienne capitaine et demi de mêlée de l’Equipe de France).

Mais France télévisions n’est pas seul à la retransmission. Ce n’est pas BeIN Sport qui a voulu se positionner mais Eurosport. En plus de retransmettre tous les matchs en intégralité, chaque jour Géraldine Pons sera aux commandes du Talk « au contact » et reviendra sur les temps de forts de la WRWC 2014. Une émission déjà bien rodée car elle avait était mise en place durant la Coupe du Monde de Rugby Masculin.

Et si vous réagissiez ?

Coupe du Monde féminine de rugby: la France à l'honneur!

Je m'abonne à la Newsletter !

Rassurez-vous, vos données personnelles ne seront pas partagées.

Vous aimez le sport ?
Recevez par mail du contenu gratuit et exclusif !
Merci !
Nous venons de vous envoyer un mail de remerciement :)
Fermer

Send this to a friend

Bonjour,
je viens de lire un article intéressant : Coupe du Monde féminine de rugby: la France à l'honneur!.
Voici le lien : https://www.cdusport.com/coupe-du-monde-feminine-rugby-2014-16035