Quand les joueurs de jeux vidéo en ligne deviennent des superstars du sport

Les jeux de sport en ligne ou e-Sport ne cessent de croître. Joueurs professionnels, marques, compétitions reconnues… Tout le monde profite du développement du sport virtuel pour encaisser des sommes de plus en plus importantes. L’exemple des Etats-Unis est édifiant : les joueurs professionnels du jeu « League of Legends » (67 millions de joueurs par mois en moyenne) sont reconnus comme des athlètes, tout simplement. Mais attention, on parle d’une reconnaissance similaire aux joueurs de NFL, de NBA… qui permet même à ces gamers d’obtenir un visa sportif pour rentrer sur le territoire américain.

Des clubs de gaming se montent en vue d’intégrer des teams et d’organiser des tournois. Ces clubs sont souvent sponsorisés et demandent aux adhérents de leur verser une commission comprise entre 10% et 20% sur les primes gagnées.

Une équipe sponsorisée de jeunes joueurs professionnels de DotA

Une équipe sponsorisée de jeunes joueurs professionnels de DotA

Les grandes marques se penchent sur l’e-Sport

Des équipes se créent et des tournois sont organisés aux 4 coins du monde souvent avec des primes en numéraire pour les gagnants. Comme dans les sports réels, ces gamers sont sponsorisés par des multinationales telles que Blackberry. Sébastien, un joueur français, déclare gagner 500 dollars par mois avec son sponsor Denial eSports mais que pour vivre complètement du gaming il lui faudrait gagner plus de tournois avec son équipe (il en est actuellement à 1 tournoi par mois). A titre d’exemple, les 10 meilleurs joueurs mondiaux gagnent 20 000 euros mensuels en moyenne. De quoi décourager certains sportifs à faire des tours de stade à répétition pour espérer toucher une prime de match.

Info insolite du jour : Youporn sponsorise l’équipe espagnole Play2Win. Un beau coup de communication pour cette équipe ayant un niveau honnête ainsi que pour le site, cherchant à se détacher de son image de site pour adulte afin de devenir une entreprise comme les autres : « En tant que marque adulte, nous sommes stigmatisés en permanence. Cela n’a rien de nouveau et cela ne nous a jamais arrêté auparavant. Cela nous force à être plus créatifs au niveau marketing que les compagnies mainstream. »

Le jeu qui illustre le plus l’engouement autour de l’e-Sport est DotA2, développé par le studio américain Valve. Ce dernier a d’ailleurs frappé un grand coup en organisant The International en 2011, le plus gros tournoi de gaming au monde sur DotA. L’équipe gagnante s’est faite offrir un cash prize de 1,6 millions de dollars. Cette année, il est de 10 millions.

The international 2011

The international 2011

Enfin, les plates formes de streaming de type Dailymotion rémunèrent les clubs en fonction de l’audience générée par les vidéos de gaming. Preuve de l’importance du streaming, Amazon a annoncé fin août 2014 le rachat de la plateforme Twitch pour environ 1 milliard de dollars.

Une question se pose alors : le jeu vidéo est-il l’avenir du sport ? S’il est trop tôt pour trancher, on sait d’avance que la frénésie entourant l’e-Sport est loin de s’arrêter.

gaming live esport

Une équipe de gamers en plein tournoi.

Pas de commentaires

Et si vous réagissiez ?

Quand les joueurs de jeux vidéo en ligne deviennent des superstars du sport

Je m'abonne à la Newsletter !

Rassurez-vous, vos données personnelles ne seront pas partagées.

Vous aimez le sport ?
Recevez par mail du contenu gratuit et exclusif !
Merci !
Nous venons de vous envoyer un mail de remerciement :)
Fermer

Send this to a friend

Bonjour,
je viens de lire un article intéressant : Quand les joueurs de jeux vidéo en ligne deviennent des superstars du sport.
Voici le lien : https://www.cdusport.com/joueurs-de-jeux-video-en-ligne-deviennent-superstars-du-sport-18406