TF1 ne veut pas rater le virage de l’eSport !

esport france tf1

Alors que l’EURO 2016 commence à la fin de la semaine et que TF1 en est toujours un des acteurs médiatiques majeurs, la “première chaîne” n’en est pas moins à l’affût des nouvelles tendances sportives. Parmi celles-ci l’eSport est certainement la plus prometteuse pour toucher une cible très connectée et accro aux jeux vidéo. Dans son événement Campus de la semaine dernière, le groupe faisait la part belle à ces millenials de 15 à 24 ans afin de comprendre leurs comportements pour savoir comment s’adresser à eux côté publicité.

La dernière partie de cette matinée d’échange nous intéresse plus particulièrement ici car il était question d’eSport. Bien plus qu’une tendance passagère, cette nouvelle discipline à part entière commence à intéresser les annonceurs et leurs agences pour construire des campagnes marketing percutantes auprès des jeunes. Sponsoring, partenariats de contenu, événementiel, l’écosystème eSport n’en finit plus de reprendre les codes du sport “traditionnel” pour devenir aujourd’hui une véritable locomotive économique.

Des talents, du travail et du développement de carrière

Oui, les meilleurs joueurs de eSport sont des talents, des vrais. Si l’aspect physique est moins évident au premier abord, les compétences techniques et la gymnastique intellectuelle sont des caractéristiques très importantes de tout bon joueur. Comme dans le sport traditionnel, il faut travailler dur pour sortir de la masse des millions de joueurs amateurs. Comme dans le sport traditionnel, il y aura bientôt plus de spectateurs (TV et/ou web) que de pratiquants. On a pu voir quelques compétitions sur L’Equipe 21 et sur le site de L’Equipe.  TF1 s’y met aussi avec Xtra et MyTF1 en diffusant des compétitions en direct.

Une cible privilégiée pour les annonceurs

Alors que ces fameux millenials sont toujours plus difficiles à toucher car toujours plus connectés, l’eSport semble être un bon levier pour les annonceurs présents dans la salle de ce Campus. On a beaucoup parlé de génération Snapchat et de l’importance des communautés durant la première partie de la conférence, l’eSport s’inscrit parfaitement dans cette dynamique. Les joueurs pros sont de véritables stars qui partagent leur quotidien avec leurs fans toute la journée, sur les compétitions comme à l’entraînement. Autant d’opportunités pour les marques de s’insérer dans cette complicité. Si possible en finesse et avec une valeur ajoutée qui va au delà du matraquage en 4*3.

TF1, un hub de développement pour l’eSport en France ?

C’est en tout cas la volonté affichée pendant l’intervention par les différentes intervenants de TF1 Publicité et TF1 Entertainment aux côtés de Raoul Leibel de Bang Bang Management et Cyril Chomette de Glory 4 Gamers. Et pour dominer le monde du eSport, le schéma a le mérite d’être clair :

Bien conscient du potentiel de l’eSport, les équipes du digital de TF1 s’emparent du sujet avec Xtra comme base arrière. La WebTV retransmet en effet déjà quelques finales de tournois, notamment sur Earhstone avec une compétition organisée par Glory 4 Gamers. Après des premiers tours en ligne ouverts à plusieurs milliers de joueurs, les finales sont diffusées en ligne sur Xtra. Un bon moyen de dénicher des talents, de mettre en avant la communauté eSport, et de donner de la visibilité à tous les acteurs. Tout en assurant des revenus publicitaires derrière.

Un cercle vertueux qui sera très bientôt accentué par la production de contenus éditoriaux par les équipes de la chaîne à destination des passionnés et des gamers. Une bonne chose quand on sait que les stars du circuit comme YellOwStaR (chez Bang Bang Management, justement) sont suivies par des millions de fans sur les réseaux sociaux. La visibilité pour les annonceurs qui arrivent dès aujourd’hui sur le créneau eSport devrait être très importante à court terme.

Un événement de grande ampleur en 2017 !

C’était la cerise sur le gâteau (et un appel aux partenaires potentiels), l’annonce pendant cette table ronde d’un prochain événement premium à Paris autour de l’eSport organisé par TF1 Entertainment courant 2017. Un événement à la hauteur du phénomène et des moyens mis en jeu pour le produire. Pour l’instant rien n’a filtré et on en restera au teasing, mais nul doute que l’on en reparlera très bientôt…

Opportunité économique pour un écosystème de joueurs, d’agences de management et de producteurs de contenus, opportunité aussi pour rajeunir le marketing de beaucoup d’annonceurs, déjà suivi par des millions de fans à travers le monde, l’eSport s’annonce comme une des plus grandes révolutions sportives de notre siècle. Et c’est pas fini…

Et si vous réagissiez ?

TF1 ne veut pas rater le virage de l'eSport !

Envoyer à un ami

Bonjour,
je viens de lire un article intéressant : TF1 ne veut pas rater le virage de l'eSport !.
Voici le lien : http://www.cdusport.com/tf1-esport-virage-23190